Financer l’acquisition ou la construction de son bien immobilier

L’achat ou la construction d’un bien immobilier est un projet important dans la vie d’un foyer. La grande majorité d’entre eux vont devoir se tourner vers leur établissement bancaire afin de financer leur projet. Aujourd’hui il existe de nombreux dispositifs, que peuvent vous être conseillés par votre constructeur de maison, adaptés à votre situation.


Le Prêt à l’Accession Sociale ou « Prêt PAS »

Le Prêt PAS est un dispositif d’aide au financement qui bénéficie d’un taux d'intérêt réduit (moins de 0,6%). Il est mis en place sur la base des revenus imposables en année N-1.
Il permet de protéger l’emprunteur, si celui-ci se retrouve dans une situation de précarité (chômage) et de limiter les frais de l’emprunteur concernant l’hypothèque du PAS. Celui-ci est également exonéré de taxe de publicité foncière en cas d'inscription hypothécaire.

Le Prêt à 1% , une aide de votre entreprise

Ce Prêt peut vous être octroyé soit par votre employeur, soit par l’organisme collecteur auquel votre entreprise verse sa participation. Votre prêt à 1%, logement ou patronal, n’est pas lié à au contrat de travail du salarié et peut bénéficier à un ascendant ou à un descendant direct du salarié, ou celui de son conjoint.
Ce prêt permet de financer l'achat ou l'amélioration de leur résidence principale, l’acquisition d’un terrain à bâtir pour la construction d’une maison par exemple …

Prêt revente : le financement par anticipation

Cette solution de prêt unique permet de n’avoir qu’un seul prélèvement d’échéance pour l'ensemble de votre opération : achat et vente. Le crédit comprend une avance sur la revente du bien actuel, dont le montant peut atteindre jusqu’à 60 à 80% de sa valeur globale. Ainsi, le bénéficiaire a les fonds pour commencer la construction de sa maison BBC et dispose d’un délai de deux ans afin de revendre son bien actuel.

Défiscalisation : Loi Scellier

Dans sa forme initiale, la loi Scellier permet aux acheteurs une réduction d’impôt de 25% du prix d’acquisition du logement, étalée sur 9 ans quelle que soit la tranche d’imposition du foyer fiscal. De plus, l’acheteur peut déduire de ses revenus fonciers les frais suivants : les intérêts d’emprunt du prêt, la taxe foncière, les frais de gestion ou de gérance s’il la confie à un professionnel, les primes d’assurances, les autres charges supportes par le propriétaire (entretien, réparations…) qui ne sont pas récupérable sur le locataire.
En contrepartie, l’acheteur doit respecter les plafonds de loyers et de ressources des locataires et ne doit pas louer à ses ascendants et descendants.

Prêt Taux Zéro Plus (PTZ+)

Le « Prêt à taux zéro plus » est un nouveau dispositif réservé aux primo-accédants, c’est-à-dire que les bénéficiaires sont les personnes n’ayant jamais été propriétaires de leur logement, sans condition de ressources. La modulation de l’aide est réalisée en fonction de la zone géographique et des performances énergétiques du logement.
De plus, pour la construction de maisons BBC, le prêt à taux zéro peut être doublé, jusqu’à 20 000 €.